Je nomme mon travail : Abstraction Anthropomorphique

" Parce qu’il semble que mes productions prennent souvent forme humaine et parfois animale à mon insu...
Rien dans tout cela n’est voulu, je dessine, je travaille d’une façon spontanée,
et sans savoir ce que va être ma forme.

Je pense plus-tôt à des masses de couleurs. Je travaille avec l’erreur,
les taches qui interviennent et qui se forment d’une façon hasardeuse et accidentelle ;
parfois je les espères, je les fabrique comme les déchirures, les collages.

La réflexion sur mon travail me vient après.
Ma technique se construit au fur et à mesure que j’évolue.

Mes travaux sont des étapes, des exercices. La gestuelle, le rythme,
l’improvisation, la couleur des encres, de l’huile de l’enduit, du ciment ;
Toute matière que je peux travailler m’amuse, m’intéresse ;

voilà mes outils! "